logo revue de presse sfen ral - copie
  

Brice Lalonde, militant écologiste, ex-ministre de l'Environnement :

« L’énergie nucléaire produit beaucoup d’énergie avec très peu de CO2, elle occupe peu de surface, son impact est moindre que celle du charbon, source d’énergie meurtrière, ou celle du gaz [...]. Le nucléaire est donc très utile contre le changement climatique. Il est grand temps que les antinucléaire cessent de se contorsionner pour nier l’évidence. Le dénigrement systématique du nucléaire n’est plus de saison. »

Lire la suite du post sur LinkedIn

1_lalonde

  

15_arenh

Total parmi les concurrents d'EDF réclamant la force majeure sur l'électricité nucléaire

Face à la chute vertigineuse des prix de l’électricité sur le marché de gros (le MWh étant tombé sous les 20 €), plusieurs fournisseurs alternatifs veulent actionner la clause de « cas de force majeure » pour suspendre leurs contrats d'approvisionnement en électricité nucléaire.

Lire la suite du post sur LinkedIn

 

Nouvelles capacités thermoélectriques charbon, monde et Chine, 1980-2019

Comment ont évolué entre 1980 et 2019 les mises en service de nouvelles capacités thermoélectriques alimentées au charbon minéral ?

Le suivi de ces données est essentiel pour comprendre l’origine de la croissance des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’origine du changement climatique.

Lire l’article sur l’Encyclopédie de l’Energie

3_charbon

 

2_gaz allemagne

Pour se passer à la fois du charbon et du nucléaire, l’Allemagne mise sur le gaz naturel

La politique du tout renouvelable ayant des limites techniques infranchissables et l’Allemagne ayant décidé de se passer à la fois du nucléaire et de fermer ses centrales au charbon, elle est contrainte de miser sur le gaz naturel pour sécuriser sa production d’électricité.

D’une part elle mise sur un moyen de production qui émet 400 g CO2/KWh, et d’autre part se remet encore plus entre les mains du bon vouloir russe qui lui fournit déjà 50 à 60% de son approvisionnement en gaz. On est bien loin des objectifs initiaux de l’EnergieWende (la transition énergétique allemande), censée – entre autres - diminuer les émissions de CO2, et accroitre la sécurité d’approvisionnement !

Lire l’article sur Transitions et Energies

 

Le point sur les émissions de méthane des secteurs pétrolier et gazier

Selon les dernières estimations de l’AIE, les émissions mondiales de méthane liées au gaz et au pétrole auraient légèrement augmenté en 2019 pour atteindre 82 Mt. Les émissions de ce secteur interviennent à différents stades : exploration et extraction (amont), raffinage, distribution aux consommateurs finaux (aval), etc. Certaines sont accidentelles (fuites), d’autres délibérées (gaz relâché ou « torché » pour des raisons de sécurité).

Lire l’article sur Connaissance des Energies

4_petrole

 

5_pile combustible

Meilleur rendement et durée de vie pour des piles à combustible

Des chercheurs de l’EPFL sont parvenus à augmenter le rendement et la longévité de piles à combustible en utilisant un système de recirculateur à paliers aérodynamiques et une turbine à vapeur.

Lire l’article sur Enerzine

 

Potentiel de valorisation géothermique des forages pétroliers en France

Pour faire face aux enjeux environnementaux et économiques liés à l’arrêt programmé des quelques 12 000 forages pétroliers recensés en métropole, la loi française introduit l’obligation, pour les titulaires de concessions, d’étudier les possibilités de reconversion de ces forages cinq ans avant leur expiration.

Lire la suite du post du BRGM sur Linkedin

6_forages

 

7_cnepe

Le CNEPE d’EDF continue son travail pour le chantier de l’EPR d’Hinkley Point au RU

Le CNPE (Centre national d'équipement de production d'électricité est un centre d'ingénierie du parc nucléaire. « Certes, la crise covid-19 et le télétravail massif compliquent nos activités... mais nous avons un beau jalon à fêter : la fin de toutes les études GC des galeries de Hinkley Point C, un gros travail et 6 ans de coopération pour le CNEPE et pour notre partenaire Atkins avec Bylor et NNB. Quelques chiffres pour l’ensemble des unités 1 et 2 : 3,5 millions de barres de ferraillage et 107386 m3 de béton, dont une bonne partie est déjà coulée sur le chantier. » Renaud CRASSOUS, Directeur du CNEPE

Lire le post sur LinkedIn

 

Afrique Subsaharienne et électricité : La lueur au bout du tunnel

Plus d'1/2 milliard d'êtres humains restent privés d'électricité en Afrique Subsaharienne

La majorité des écoles et des centres de santé n'en dispose pas non plus. Mais pour la 1ère fois, une petite lueur s'est allumée : le nbre de ces "oubliés" de l'électricité a commencé à baisser.

Lire la suite du post sur Linkedin (et l’étude complète sur Géopolitque de l’Electricité)

8_afrique

 

9_chgt climat

Le changement climatique bouleversera les systèmes énergétiques

Le changement climatique et les situations météorologiques extrêmes associées vont impacter fortement nos systèmes d’énergies renouvelables. Des chercheurs de l’EPFL ont développé une technique de simulation pour réduire les influences néfastes dues aux incertitudes climatiques dans le secteur de l’énergie et garantir un fonctionnement robuste des infrastructures lors d’événements climatiques extrêmes.

Lire l’article sur Enerzine

 

Le coronavirus met les réseaux électriques en danger

Les sociétés modernes, plus particulièrement encore dans des périodes comme celle de la pandémie, sont totalement dépendantes de l’électricité. Pourtant la sécurité des réseaux s’est dégradée avec la part croissante des renouvelables qui par définition sont intermittents. Les gouvernements doivent absolument s’assurer que leurs réseaux électriques peuvent s’appuyer sur des centrales disponibles à tout moment, au gaz ou nucléaire.

Lire l’article sur Transitions et Energies

10_covid reseaux

 

11_chargeur ve

Volterio : la recharge automatique de véhicules électriques

Le chargeur est une structure haute de seulement 6 cm sur le sol. Lorsque la voiture se gare dessus, un bras télescopique se déploie automatiquement pour se connecter puis effectuer la recharge

Lire l’article sur Enerzine

 

Households to be paid for daytime green electricity use during lockdown

Vive le marché : Dimanche, certains ménages anglais ont été payés pour utiliser de l'électricité. C'est la combinaison d'une demande basse à cause du coronavirus et d'un afflux important d'éolien et de solaire au cœur de la journée. Résultat : à midi, hier, les prix sont négatifs partout en Europe sauf dans la péninsule ibérique, où ils ne sont cependant pas au niveau où les électriciens ayant des moyens pilotables gagnent leur vie !

Lire le post de JM Jancovivi sur LinkedIn

12_guardians

 

13_stockage

Episode 07 : Stockage + Éolien & Solaire peuvent-ils remplacer le nucléaire ?

Vidéo expliquant une limite majeure des scénarios 100% électricité renouvelable : le besoin de stockage gigantesque que cela impliquerait, même en divisant par deux notre consommation énergétique.

Cette vidéo s'appuie sur une étude scientifique réalisée par Arthur Clerjon et Fabien Perdu, publiée dans Energy & Environmental Science, 2, 2019 => https://lnkd.in/ggp3a7z

Regarder la vidéo sur YouTube

 

Nucléaire et suivi de charge

À ceux qui pensent que l'énergie nucléaire ne permet pas de faire du suivi de charge : voici la production électrique toutes filières confondues et #nucléaire uniquement pour le mois de février.

Les centrales nucléaires ont participé au suivi de charge, en particulier quand la demande électrique était faible et quand la production #éolienne était élevée.

Lire la suite du post sur LinkedIn

14_suivi charge

 

16_demarchage

Démarchage dans le secteur de l’énergie : bientôt la fin ?

« Interdire le démarchage à domicile pour la fourniture de gaz et d’électricité ». La récente prise de position du nouveau médiateur national de l’énergie, Olivier Challan Belval, a fait l’effet d’une petite bombe.

Lire l’article sur l’EnerGeek

 

Convertir sa voiture essence à l’électrique est légal !

Désormais en France, tous les véhicules thermiques de plus de 5 ans, ainsi que les 2 et 3 roues motorisés de plus de 3 ans, pourront faire l’objet d’une transformation électrique.

Lire l’article sur AutoPlus

17_retrofit

 

18_arenh2

Coronavirus : les fournisseurs d'énergie alternatifs s'attaquent au régulateur

L'attitude de ces "fournisseurs alternatifs", qui sont en fait de simple "revendeurs" est pitoyable. Ils n'ont pas de moyens de production propres et vendent ce qu'ils ne produisent pas. Ils n'ont pas de moyens de production et se plaignent de ne pas faire de bénéfice sans aucun risque comme avant. Si ceux-ci disposaient de moyens de production, peut-être les auraient mis à l'arrêt car non rentable pendant cette période ! Et nous serions aussi dans le noir !

Cette crise est le moment de se poser les bonnes questions sur les secteurs stratégiques et vitaux pour une nation, surtout dans la particularité de la gestion d'un réseau électrique à l'échelle d'un pays.

Lire l’article sur les Echos

 

Quand le coronavirus et la météo poussent les électriciens à payer leurs clients pour consommer

L'effondrement de la consommation, les températures records et la pénétration des énergies renouvelables font passer les prix de l'électricité en territoire négatifs de plus en plus souvent. En France, le prix du mégawattheure s'est négocié à -21 euros ce dimanche 5 avril sur le marché Epex Spot.

Lire l’article sur Les Echos

19_marche

 

20_mooc

Les marchés mondiaux du nucléaire - MOOC

La SFEN vous proposes ce 6ème MOOC sur l'énergie nucléaire. En visionnant cette vidéo, vous serez en mesure de décrypter la nature du marché nucléaire mondial et la place de la France dans celui-ci. En effet, le marché mondial nucléaire est très dynamique, tiré par les programmes de prolongation d’exploitation des réacteurs existants, par la construction de nouvelles unités, et par les chantiers de déconstruction. Présente sur l'ensemble de la chaîne de valeur, la filière française se positionne sur une grande partie de ces marchés.

Visionner ce mooc sur YouTube

 

Covid-19 - Entre production d’électricité et maintenance, le service public assuré en France

Le confinement démarré en France le 16 mars dernier a conduit l’ensemble des entreprises de la filière nucléaire à s’adapter aux mesures contre le coronavirus : adaptation des organisations, continuité de la production et de la sûreté, gestion des maintenances programmées dans les installations, télétravail, protection de la santé des salariés, etc.

La notion de service public pour assurer la production électrique, vitale, dans le pays, prend tout son sens, notamment pour alimenter les hôpitaux, mais aussi les entreprises qui continuent de fonctionner pour les biens de nécessité et les Français confinés chez eux, mais restant connectés.

Lire l’article sur la SFEN

21_edf covid