logo revue presse sfenral3

 

1_borne

Élisabeth Borne salue les efforts de la filière nucléaire pour maintenir la disponibilité du parc

Le comité stratégique de la filière nucléaire s’est réuni autour d’E.Borne le 24 avril, pour présenter les mesures mises en œuvre pour répondre aux problématiques rencontrées par les exploitants, donneurs d’ordre, sous-traitants, en cette période de crise sanitaire, afin d’assurer l’approvisionnement en énergie du pays.

Lire l’article sur Euro Energie

 

L’hydrogène peut-il remplacer le pétrole ?

Remplacer les énergies fossiles par de l’électricité et de l’hydrogène est-t-elle une utopie (car on en parle depuis des décennies...) ou bien doit-t-on (enfin...)  prendre l’hydrogène au sérieux ?

Lire le post sur LinkedIn

2_h2

 

3_xin wang

Portait de femme dans le nucléaire : Xin Wang : une cartésienne "Made in France" à Taishan

Xin Wang est ingénieure sûreté. Diplômée de l’Ecole Polytechnique et de Mines Paris Tech en France, suite à une convention d’échange entre la Chine et la France, elle intègre EDF et passe 3 années à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, puis rejoint le site de Taishan en Chine pour former à la sûreté les équipes chinoises du nouvel EPR.

Découvrez son portait complet sur la SFEN

 

L’ère des batteries au sodium, Jules Verne l’avait prédit

Jules Verne, dans Vingt Mille Lieues sous les mers, en avait eu l’intuition : « Les piles au sodium doivent être considérées comme les plus énergétiques. »

Après les succès de la recherche française dans la batterie sodium-ion, une start-up a commencé a fabriqué des prototypes et une usine de production devrait voir le jour. Jean-Marie Tarascon, professeur au Collège de France, nous explique les avantages de cette technologie.

Lire l’article sur Transitions et Energies

4_batterie

 

5_hydro

Hydroélectricité : impacts environnementaux et sociétaux

Dans le cadre d’une transition vers des systèmes énergétiques moins carbonée, l’énergie hydraulique occupe la 1ère place parce qu’elle est renouvelable, flexible, stockable et pilotable. Mais toutes ces qualités n’ont-elles aucun revers ?

Avec une part de 60 % de la production d’électricité d’origine renouvelable au niveau mondial, l’hydroélectricité est la 1ère des sources renouvelables d’électricité, et son exploitation ne produit aucun déchet. Pourtant, plusieurs projets ont fait, ou font encore, l’objet de vives critiques.

Lire le dossier sur l’Encyclopédie de l’Energie

 

Il ne faut pas assouplir les réglementations environnementales

Si les émissions mondiales de CO2 connaissent une chute historique en période de confinement, cette baisse n’enlève rien à l’urgence climatique, explique Christian De Perthuis, Professeur d’Économie et fondateur de la Chaire Economie du Climat à l’Université Paris-Dauphine. Plus que jamais nécessaires, il estime que les réglementations environnementales doivent être maintenues et que l’octroi des soutiens publics doit être subordonné au respect et au maintien de ces normes environnementales

Lire l’article sur Le Monde de l’Energie

6_regles

 

7_chute nuc

La chute du nucléaire inquiète les industriels

Les industriels s'inquiètent : « La baisse de la production nucléaire annoncée par EDF pour 2020, 2021 et 2022 est préoccupante. Si le nucléaire tousse, l'industrie va avoir bcp de mal à se redéployer d'autant qu'on nous impose de réduire nos émissions de CO2 et qu'on compte sur le parc nucléaire pour le faire », avertit Nicolas de Warren, pdt de l'Union des industries utilisatrices d'énergie (UNIDEN), qui regroupe les intérêts de 52 grds consommateurs d'énergie comme PSA, Renault, ArcelorMittal

Lire le post sur LinkedIn

 

Les Métiers du Nucléaire recrutent !

L’électricité n’est pas un bien comme un autre : elle est vitale pour nous tous, dans notre quotidien, elle est essentielle à notre économie, nos industries, nos services. Alors que le changement climatique est à l’œuvre, les centrales nucléaires produisent chaque jour une énergie sure et faible en CO2. Vous souhaitez exercer des missions qui ont du sens et participer à l’écriture d’un avenir électrique et responsable ? Vous aimez les machines, le terrain, la technique mais aussi l’humain ? Vous êtes diplômé(e) en mécanique, robinetterie, métallurgie, logistique, automatismes, chimie, environnement… de niveau BAC Pro à BAC+5 ?

Rejoignez-nous et intégrez, partout en France, des équipes solidaires et collaboratives.

Se renseignez sur les offres d’emplois disponibles sur EDF

8_recrut

 

9_fatih birol

Une baisse vertigineuse de la demande d’énergie dans le monde

Fatih Birol prévient qu’il n’y aucune raison de se réjouir de cette baisse car elle n’est pas structurelle mais conjoncturelle. « Si l’on se fie aux conséquences de la crise financière de 2008, nous devrions bientôt assister à une forte reprise des émissions à mesure que les conditions économiques s’amélioreront. » Le choc, sans précédent ou presque dans l’histoire économique mondiale, est d’ailleurs loin d’avoir un impact sur les émissions de gaz à effet de serre à la hauteur des enjeux climatiques.

Lire l’article sur Transitions et Energies

 

Le nucléaire reste indispensable à la transition

Pour preuve, le modèle énergétique allemand lancé en 1991 du tout renouvelable, montre aujourd’hui ses limites : à quoi cela sert d’avoir 40 % d’électricité d’origine renouvelable, si c’est pour activer des centrales au charbon la nuit où quand le vent vient à manquer ? L’Allemagne a fait le choix incohérent de parier sur les renouvelables et d’abandonner dans le même temps l’électricité nucléaire. La France, avec son parc nucléaire sans équivalent dans le monde, se trouve, en terme d’émissions de GES, dans une situation bien meilleure.

Lire la suite du post sur LinkedIn

10_nuc co2

 

11_stop tabou

Parlons du nucléaire, stop au tabou

« Sortir du nucléaire sans augmenter gravement nos émissions de GES n'est simplement pas possible. On a tout à fait le droit de choisir cela parce qu’on a trop peur du nucléaire, qu’on le craint plus que l’effet de serre, encore faudrait-il le dire, il faudrait l’expliciter et ne pas raconter des mensonges ! ». Une tribune très complète et sans concessions sur l’énergie nucléaire et l’énergie renouvelable :

• La sureté nucléaire, la gestion des déchets, les technologies du futur (réacteurs de 4ème génération, fusion)

• L’intermittence de certaines ENR, le point sur les technologies de stockage

Lire l’article sur le Blog Mediapart

 

La reprise économique post-pandémie doit impérativement viser la sobriété pétrolière

Les extractions pétrolières mondiales sont passées par un maximum fin 2018 et déclinent depuis, une tendance qui devrait être renforcée avec l'effondrement actuel du prix du baril, découlant des politiques de confinement destinées à endiguer l'épidémie de coronavirus.

La reprise économique post-pandémie doit impérativement viser la sobriété pétrolière car sinon elle risque de buter sur les limites de l'offre. Nous passerions donc d'une crise sanitaire à une crise pétrolière...

Lire le post sur LinkedIn

12_pic petrole

 

13_enerco

Que ce soit en France ou en Belgique, certains fournisseurs alternatifs sont mauvais joueurs

Il y a qq mois, ils revendiquaient plus de concurrence, de libre marché. Et maintenant que ce marché se dérègle, en grande partie du fait de l’intermittence de leur propre production, ils s’érigent en victimes de l’instabilité du système, en rejetant la faute sur un bouc émissaire idéal : leurs concurrents…

Lire le post sur LinkedIn

 

Bruxelles voit le monde en vert

Quand l’UE recommence à parler de mettre en place une taxe carbone sur les biens importés, 2 voix protestent :

  • Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce, a averti les Européens que Washington riposterait contre toute taxe carbone à la frontière qui serait jugée protectionniste
  • La Chine s’est quant à elle dite préoccupée par une telle mesure et a fait comprendre que cela pourrait nuire à la future coopération sur le climat entre Beijing et Bruxelles

Lire l’article sur Le Monde de l’Energie

14_bruxelles vert

 

16_batterie

Batteries : la révolution technologique qui ne vient pas

Les voitures électriques vont se multiplier sur nos routes et dans les concessions, chacune avec un prix et un design différent. Le coeur de leur fonctionnement en revanche, est identique. Elles utilisent toutes le même modèle de batteries : les lithium-ion.

Ces batteries présentent toutefois plusieurs inconvénients

Lire l'article sur Transitions et Energies

 

Après avoir multiplié les prélèvements indus, Total Direct Énergie fait tout pour ne pas rembourser

Total Direct Énergie est aujourd’hui la plus mauvaise publicité possible pour les fournisseurs alternatifs d’électricité. Non content de traîner EDF en justice pour contester l’exécution d’un contrat signé, cette société est à la limite de la malhonnêteté dans son comportement avec ses clients.

Lire la suite du post sur LinkedIn

17_total de

 

18_moore

En dénonçant les non dits de l’économie verte, Michael Moore provoque la colère des écologistes

Dans Planet of the Humans, Michael Moore dénonce le coût environnemental des énergies renouvelables comme le solaire, l’éolien, la biomasse et de la voiture électrique à batteries.

Au point que certains militants écologistes ont voulu censurer le film et empêcher et bannir sa projection en menant une véritable guerre sur les réseaux sociaux. Et ils y sont parvenus, car le distributeur initial du documentaire (Film For Actions) a abandonné. C’est la raison pour laquelle le film est maintenant accessible gratuitement en ligne.

Lire l’article sur Transitions et Energies

 

Fermeture de 14 réacteurs : un gâchis financier, humain et climatique

Pour produire de l’électricité en émettant pas plus de CO2 qu'avec le nucléaire, il faudrait pouvoir stocker les énergies éoliennes et solaires, intermittentes par nature. L’académie des Sciences a publié en 2017 une étude rappelant que pour stocker 2 jours de besoins électriques d’hiver pour la France, il faut 15 millions de tonnes de batteries contenant 300 000 tonnes de lithium soit 7 fois la production mondiale actuelle de lithium.

Lire la suite du post sur LinkedIn

19_borne

 

20_solaire chine

Peut-on relocaliser la production de panneaux solaires ?

La Chine est le principal fournisseur mondial de panneaux solaires, de turbines et de composants électroniques, utilisés dans le fonctionnement de certaines éoliennes. Pire : sur les 10 premiers fabricants mondiaux de panneaux photovoltaïques, 9 sont Chinois.

Est-il possible aujourd’hui de reconstruire une filière de production compétitive en France et en Europe ?

Lire l’article sur Transitions et Energies

 

Le dragon nucléaire chinois prêt pour le grand bond en avant

La Chine espère atteindre 10% d’électricité nucléaire en 2035, ce qui implique la construction de près… d’une centaine de réacteurs en 15 ans (soit 6 à 8 réacteurs par an). Elle deviendra alors largement le premier producteur mondial d’électricité nucléaire.

Portée par cette dynamique, la Chine deviendra sans doute dans quelques années la référence en matière de centrales nucléaires car l’énorme volume de ce programme conduira à une optimisation industrielle et à la baisse des coûts de construction qui favoriseront encore davantage son déploiement.

Lire l’article sur Le Monde de l’Energie

21_dragon

 

15_recharge ve

Électrique : où recharger son véhicule et à quel prix ?

Vous voulez passer à la voiture électrique, mais vous vous demandez si c’est facile pour la recharger… : comment ça marche, chez soi, sur la route, combien ça coute, etc…

Lire l’article sur Le Parisien

 

Le coronavirus épargne la croissance des énergies renouvelables

C’est certain que les producteurs d’énergies renouvelables ont de quoi être sereins, même en cette période de récession, car ils bénéficient de la priorité d’injection sur le réseau (cad de la garantie d’achat de 100% de leur production) et du tarif de rachat garanti (cad qu’en plus de la certitude de vendre toute leur production, on leur achète à un prix fixé d’avance, même en cas de variation à la baisse du prix du marché).

Lire le post sur LinkedIn

22_enr sereins