Société Française d’Energie Nucléaire

Groupe Régional Rhône-Ain-Loire

WIN-RAL : notre vocation, vos contacts

WiN RAL est le réseau régional de WiN* France (groupe transverse de la Sfen) en Rhône-Ain-Loire, des femmes et d’hommes travaillant dans tous les domaines d’application des sciences et techniques nucléaires (énergie, espace, médecine, art, agroalimentaire).                                                (* WiN : Women in Nuclear)

WiN France appartient au réseau international WiN GLOBAL représenté dans plus de 100 pays (www.win-global.org). A ce jour, le réseau WiN France compte plus de 500 adhérent.e.s..

Ses actions, au niveau régional, national et à l’international, visent à promouvoir l’image de cette filière si variée et à attirer les femmes dans les carrières qu’offre ce secteur d’activité.

Les objectifs de WiN France visent à :

  • informer le public, et plus particulièrement les femmes et les jeunes sur les métiers et applications du nucléaire au travers de leur expertise et leur expérience professionnelle
  • favoriser le dialogue avec les relais d’opinions féminins, dans un langage direct et concret,
  • inciter les jeunes femmes à s’orienter vers des professions scientifiques ou techniques et mettre en évidence leur accessibilité pour les femmes,
  • renforcer la visibilité de femmes dans les secteurs d’activités nucléaires (énergie, médecine, recherche, etc..).
  • contribuer à développer la diversité et la mixité dans les métiers du nucléaire,
  • développer des collaborations et des partenariats avec d’autres associations françaises et étrangères.

A ce titre, WiN RAL organise régulièrement des conférences sur des sujets techniques et sociétaux liés au domaine du nucléaire et des visites de site industriel..

WiN RAL développe des partenariats qui visent à promouvoir la mixité et l’égalité femmes-hommes, l’insertion des femmes ingénieures dans tous les milieux professionnels et le partage de connaissances tant techniques que professionnelles et personnelles.

Dans le cadre du partenariat avec l’INSA de Lyon, WiN RAL participe à l’accompagnement des étudiantes par des actions de Mentorat au féminin, individuel ou collectif.

Dans le cadre du partenariat avec le Centre Léon Bérard, les actions visent à contribuer à l’information du public sur l’utilisation de l’énergie nucléaire dans le diagnostic et le traitement des cancers et à promouvoir des métiers peu connus et en lien avec le domaine du nucléaire comme médecins nucléaires et radiothérapeutes, physicien.ne médical, radiopharmacien.nes.

WiN RAL développe des partenariats avec les réseaux de femmes, associations, organismes de formation, industriels, écoles, universités.

Lors de participations à des Forums métiers ou des interventions dans les écoles, les membres de WiN-RAL assurent une information sur les métiers d’ingénieur.e.s auprès des étudiants et collégiens

 

Vous souhaitez rejoindre le réseau WiN Rhône-Ain Loire ?

et en savoir plus sur les activités du Groupe régional WiN RAL ? => consultez le site WiN France

Programme de l'année des activités WiN-RAL

14 octobre 2020

 

Accueil à Lyon du CA WiN France - Présentation des SMR

4ème trimestre 2020

 

Atelier sur les stéréotypes

4ème trimestre 2020

 

Conférence « Nucléaire et Art » ou « Le rayonnement gamma pour la conservation du patrimoine »

2 décembre 2020

 

Remise du prix Fem’Energia 2020, dans les salons Hoche à Paris

reporté ultérieurement

 

Conférences sur les RPS (Risques Psycho Sociaux)

reporté ultérieurement Participation à la conférence WiN Global au Canada (Niagara Falls – Ontario)
reporté ultérieurement Atelier pédagogique et ludique sur la radioactivité à destination du grand public

 

La prochaine activité WiN-RAL

 le jeudi 26 novembre 2020,  à 13h

Rayonnement gamma et Chimie au service de la conservation de vestiges archéologiques et historiques en matériaux organiques

par Karine FROMENT,  en visioconférence

 

 

Les éléments en bois retrouvés dans les fonds marins ou en eau douce, ou même lors de fouilles terrestres, après des centaines ou des milliers d’années présentent tous les mêmes caractéristiques : ils ont perdu tout ou partie de certains polymères constitutifs des bois, les sucres (cellulose et hémicellulose), qui ont été consommés par les micro-organismes environnants. Ils sont devenus très fragiles, mous, se déforment très facilement, et ne peuvent donc pas être séchés à l’air libre sous peine de déformations très importantes pouvant conduire à leur destruction. L’atelier de conservation-restauration ARC-Nucléart maîtrise, depuis les années 70, plusieurs procédés de conservation de ces bois dits « gorgés d’eau », appliqués dans la déontologie de la conservation-restauration.

La présentation décrira les processus radio- et chimiques mis en jeu lors de ces traitements de conservation, ainsi que leurs avantages et inconvénients. Des exemples de vestiges, archéologiques et historiques, consolidés et restaurés à l’atelier viendront illustrer la présentation. Cette visioconférence sera suivie d'un temps de questions/réponses. Vous pourrez poser vos questions via la zone "Conversation" sur Teams. La visioconférence se terminera vers 14h30.

Pour y assister, il suffit de s'inscrire en remplissant ce formulaire (mot de passe : nucleart),  ou à défaut, en faisant part de votre présence par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Karine Froment est ingénieure de l’Ecole Nationale de Chimie Paris (ENSCP et Docteur de l’Université Paris VI. Elle effectue sa carrière en Recherche Appliquée au CEA.
Elle participe, en région parisienne (Saclay et Fontenay-aux-Roses), aux Recherches Appliquées dans les domaines des matériaux pour différentes filières de réacteurs nucléaires, puis dans celui de la Sûreté des réacteurs et prendra la responsabilité de laboratoires travaillant sur la modélisation des accidents graves de réacteurs au CEA de Grenoble à partir de 1995.
Elle contribue ensuite dans les années 2000 à la mise en place de l’équipe CEA qui travaille encore aujourd’hui sur la conversion de biomasse et déchets en biocarburants et énergie, dans le secteur des Énergies Renouvelables.
Expert International du CEA et HDR (2013), elle a participé à de nombreux programmes de recherche internationaux, et a encadré de nombreux étudiants en stages, thèses et post–doctorats dans ces différents domaines.
Elle est nommée Directrice du Groupement d’Intérêt Public ARC-Nucléart (Atelier de Recherche et de Conservation Nucléart) en novembre 2015, dont les missions principales sont la conservation–restauration des matériaux organiques archéologiques et historiques, et la recherche permettant d’améliorer les traitements employés.

Historique des activités WiN-RAL

en juillet 2020

Un nouveau partenariat

signé entre WiN Rhône Ain Loire et l’ISTP de Saint-Etienne

 

Signé en juillet 2020 « à distance » après une collaboration engagée depuis plusieurs années autour de la promotion du Prix Fem’Energia, ce partenariat comporte 2 axes :

  • la promotion de la mixité et de l’égalité entre les femmes et les hommes ; au travers du Prix Fem’Energia et par le biais d’interventions lors d’événements relatifs à l’égalité femmes-hommes ;
  • l’accompagnement au Projet Personnel et Professionnel avec l’organisation de conférences sur des sujets techniques et sociétaux liés au domaine du nucléaire et d’actions à destination d’élèves de 3ème puis de lycées.

C’est un des nombreux exemples des actions de WiN France en faveur de l’attractivité des métiers de la filière nucléaire auprès des jeunes filles. Intéréssé.e.s ? Retrouvez tous nos articles et actualités sur http://www.win-france.org/Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

les 23 avril et 5 mai 2020

Atelier web « Cultiver l’optimisme »

animé par Delphine et Aurélie, auteures du livre « Cultiver l’optimisme »

 

En cette période inédite, savoir prendre les choses du bon côté est essentiel pour tous.

Lors de l’AG WiN France à Lyon en 2018, elles avaient animé une conférence sur l’optimisme qui nous avaient toutes et tous enthousiasmés ! Cette nouvelle collaboration avec Delphine et Aurélie, vous permet d’accéder à un atelier web qui vous aidera à développer votre optimisme et celui de vos proches, dans la sphère privée comme dans la sphère professionnelle !

Confrontant l’approche théorique à l’expérience, à travers des exemples concrets et documentés, elles vous feront découvrir les bénéfices de l’optimisme et vous mettrons en main des outils à mettre en pratique immédiatement. Ensemble, elles ont écrit les livres « Cultiver l’optimisme » et « J’arrête de renoncer à mes rêves » parus aux Editions Eyrolles en 2018 et 2019.

Deux dates étaient proposées pour ces ateliers : le jeudi 23 avril 2020 de 17h à 18h30 ainsi que le mardi 5 mai 2020 de 17h à 18h30

Cet atelier était proposé à un prix partenaire de 20 euros.

le 17 décembre 2019

Conférence intitulée « La classification périodique a 150 ans »

par le Professeur Jacques Foos, à l'INSA Lyon

 

WiN Rhône Ain Loire a accueilli le Professeur Jacques Foos,  pour une conférence intitulée « La classification périodique a 150 ans ». Professeur honoraire du Conservatoire National des Arts et Métiers, Jacques Foos est Docteur en chimie nucléaire et Docteur d’Etat ès Sciences Physiques. En qualité d’expert scientifique, il a été nommé auprès des Commissions Locales d’informations en Normandie (EDF Flamanville, LA HAGUE, ANDRA) dont il assure la vice-présidence. Il a aussi notamment représenté la France au Comité international chargé de reconnaître la découverte des derniers éléments et de leur attribuer un nom.

Pour sa visite à Lyon, le professeur J. Foos a été accueilli dans un premier temps dans les locaux de la Direction Technique de l’ingénierie nucléaire d’EDF où il a eu l’occasion de visiter le local de crise et de découvrir l’organisation mise en place pour répondre rapidement à une demande nationale.

Au cours de sa conférence à l’INSA de Lyon à Villeurbanne, Jacques Foos a tout d’abord dressé un historique des classements imaginés par les savants depuis la théorie atomique de Démocrite, il y a 2400 ans, en passant par les alchimistes du Moyen-Age, pour en arriver à la classification qui n’est complète que depuis 2017. Il s’est intéressé ensuite aux diverses origines de noms des 118 éléments connus ainsi qu’à l’histoire de la découverte de certains d’entre eux, avec à chaque fois des histoires ou des anecdotes amusantes, par exemple, sur l’origine du Cobalt avec l’histoire des gentils et les méchants kobolds, ou l’origine du nom « antimoine » et l’histoire du moine Basile Valentin et de ses cochons.

Pour finir, en hommage à WiN, il est revenu sur les quatre femmes à l’origine de la découverte d’éléments : Marie Curie avec la découverte du polonium et radium (1898), Lise Meitner avec la découverte du protactinium (1918), Eda Noddack avec a découverte du rhénium (1925) et Marguerite Peray avec la découverte du francium (1939). Puis il a évoqué l’histoire de la découverte de l’uranium (1789) dans les Monts Métallifères à la frontière entre l’Allemagne et la République tchèque.

Cette conférence très vivante a été ponctuée d’anecdotes sur l’histoire de la découverte de certaines éléments pour le plus grand plaisir des 80 participants.

​Un grand merci à nos partenaires : l’INSA Lyon qui nous a reçu(e)s dans l’amphithéâtre Freyssinet et la SFEN RAL pour son soutien.

le 17 décembre 2019

Atelier « Les métiers de l’industrie : électricité, chimie, pétrole, nucléaire, textile & agro-alimentaire» 

devant des lycéens et leur parents, à l’université Jean Moulin Lyon 3

 

 

Entouré des représentants de Total, SFR, Sanofi, WiN Rhône Ain Loire a participé à l’animation le 25 janvier 2020 de l’atelier « Métiers de l’industrie » à l’université Jean Moulin Lyon 3 et à assurer la partie sur les métiers du nucléaire.

Cet atelier a été l’occasion d’échanger avec 70 à 80 lycéens et parents de lycéens sur les différents métiers du nucléaire et plus généralement de l’industrie, et de partager nos expériences professionnelles.

 

Laurence Grammosenis a participé à l’animation de cet atelier pour WiN Rhône Ain Loire et EDF.

 

Le 28 novembre 2019

Clotilde Morizot de WiN RAL, a reçu le 1ier Prix WiN Régions pour son action remarquable 2019

lors de l’Assemblée Générale-Convention WiN France 2019 à Paris

 

Lors de l’Assemblée Générale-Convention WiN France 2019 à Paris le 28/11/2019, Clotilde Morizot, membre du comité d’actions WiN Rhône-Ain-Loire, a reçu le 1ier Prix WiN Régions pour son action remarquable 2019 :

  • Mise en relation avec les docteures du centre de radiothérapie de Lyon (Centre Léon Bérard) et organisation d’une conférence WiN en avril ;
  • Réalisation d’une convention de partenariat avec le Centre Léon Bérard signée en juillet ;
  • Co-organisation d’une visite à Bugey dans le cadre de la convention avec le CLB en octobre ;
  • Contacts initiés avec le réseau Femmes Ingénieures pour futur partenariat ;
  • Participation active au débat PNGMDR à Lyon.

Clotilde Morizot témoigne :

« Une des choses que je trouve des plus importantes dans la vie c’est d’avoir une passion, une activité qui nous permet de nous lever le matin avec le sourire, l’envie de bien faire et l’impression de se sentir utile. Quand cette passion est récompensée,  cela engendre des moments exceptionnels qui restent gravés. C’est ce que l’association WiN m’a offert. Mieux qu’un trophée sur un bureau, la possibilité d’aller à l’AG WiN Global 2020 pour partager avec des femmes du nucléaire du monde entier est un cadeau inestimable. Maintenant, le meilleur moyen de rendre la pareille, c’est de continuer à m’investir dans les projets déjà engagés comme l’atelier de découverte du nucléaire pour les enfants du centre de traitement du cancer de Lyon, mais aussi d’aller à la rencontre d’autres bonnes volontés qui pourraient nous rejoindre ; pour la simple raison que je n’ai jamais rencontré d’autres personnes aussi bienveillantes, positives et pleines d’énergie et d’envie que les membres de WiN Rhône Ain Loire durant les 2 années que l’on a partagées. »

De gauche de droite : Aline des Cloizeaux, nouvelle présidente WiN France ; Clotilde Morizot, lauréate prix WiN Région 2019 ; Dominique Mouillot, présidente sortante WiN France ; Isabelle Poli, présidente sortante WiN Rhône-Ain-Loire

le 4 octobre 2019

Visite de la centrale nucléaire de Bugey

par des salariés du Centre Léon Bérard

 

Dans le cadre du partenariat signé en juillet 2019 entre WiN Rhône Ain Loire et le Centre Léon Bérard (centre de traitement des cancers de Lyon), 14 personnels soignants du CLB accompagnés de 4 salariées EDF Direction Technique, ont été reçus à la centrale du Bugey le vendredi 4 octobre pour une visite très privilégiée.

Le groupe a bénéficié des explications du service médical du site sur les principaux risques et les missions vis-à-vis des travailleurs du site. Puis la visite s’est poursuivie au service médical avec les explications sur le suivi des doses radiologiques et les actions entreprises en cas de contamination. Le groupe a ensuite découvert salle de commande, salle des machines et enfin le bâtiment combustible.

 Toute l’équipe WiN remercie le CNPE de Bugey pour son accueil.

Témoignage de la responsable Communication du Centre Léon Bérard, Nathalie BLANC :

« Nous tenions vraiment tous à vous remercier pour la visite exceptionnelle et passionnante que nous avons faite vendredi après-midi. Votre accueil ainsi que celui des personnels de la centrale, les différentes interventions et la visite nous ont vraiment fait sentir comme privilégiés. Nos connaissances sur le fonctionnement d’un tel établissement en sont donc bien meilleures aujourd’hui ».

 

 

le 10 juillet 2019

Signature d'une convention de partenariat entre le Centre Léon Bérard et WiN RAL

 

C’est suite à une conférence passionnante en avril dernier, des docteures Vanina ISNARDI et Anne-Laure GIRAUDET du service de médecine nucléaire du Centre Léon Bérard de Lyon, qu’est née l’idée de bâtir un partenariat entre WiN Rhône Ain Loire et le CLB.

Signé le 10 juillet par Sophie Beaupère, Directrice Générale Adjointe du Centre Léon Bérard et Isabelle Poli, présidente WiN Rhône Ain Loire, ce partenariat comporte 2 axes :

  • Le partage des connaissances scientifiques et techniques : ainsi, une visite de la centrale de Bugey est organisée par WiN pour le CLB en octobre ;
  • l’accès à un réseau de femmes, ce qui permettra notamment des échanges sur les parcours pro et la façon dont on peut accèder aux postes à responsabilités.

WiN Rhône Ain Loire remercie en particulier Pauline Jeandel, infirmière au CLB et Clotilde Morizot, membre du bureau WiN, pour leur action qui a permis que commence cette belle aventure !

le 4 avril 2019

Conférence sur "Les stéréotypes de genre : origines, incidences et leviers d’action en faveur de l’égalité"

par Florence Francon, à l'Institut Gaston Berger de l'INSA Lyon

 

 

Dans le cadre d’une conférence organisée par WiN Rhône Ain loire, Florence Françon, chargée de mission Etudes de genre et Promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes à l’Institut Gaston Berger de l’INSA Lyon, est intervenue le 4 avril, dans le cadre du partenariat entre WiN et l’INSA.

Diplômée d’un Master en études de genre, suite à un parcours en sociologie, statistiques et informatique, Florence est chargée de mettre en œuvre des actions relatives aux problématiques de genre (incitation, accompagnement, sensibilisation) auprès d’élèves de l’enseignement secondaire et des élèves-ingénieur·e·s de l’INSA. Sa mission au sein de l’Institut Gaston Berger permet ainsi d’impulser et d’accompagner toutes les initiatives relatives aux problématiques de genre dans l’établissement telles que des enquêtes de terrain pour mieux appréhender les représentations des étudiant·e·s sur les formations et les métiers, des événements de sensibilisation grand public et des modules de formation à destination des élèves-ingénieur·e·s.

Qu’est-ce que le genre ? D’où viennent les inégalités entre les femmes et les hommes ? Quels biais dans les domaines scientifiques et techniques ?

 Florence a passionné l’auditoire, composé de femmes et d’hommes (dans l’ordre alphabétique :-), en définissant le genre, en expliquant les liens entre stéréotypes et inégalités, et enfin en évoquant les leviers d’action pour l’égalité.

Retrouvez la conférence de Florence :  Conférence Florence Françon

 

en avril 2019

Atelier de développement personnel : « Mieux se connaitre pour mieux communiquer avec les autres »

pour des salariés de la Direction Technique d’EDF à Lyon

 

Il fut animé avec succès par 2 femmes d’EDF/Délégation Régionale Auvergne Rhône-Alpes, correspondantes du réseau ENERGIES DE FEMMES (*) en Rhône Alpes : Christelle Champion (Chargée de mission Diversité-RSE & Innovation Sociale) et Cyrielle Polizzy (Chargée de communication).

Cet atelier, riche d’enseignements, a rassemblé 20 femmes de la Direction Technique d’EDF, alternantes et prestataires qui, pour certaines, n’avait jamais assisté à ce type de formation/information.

Beaucoup de retours positif furent émis par les participantes, d’autres ateliers seront donc proposés en 2019.

(*) réseau de femmes d’EDF

le 8 mars 2019

Conférences et Ateliers sur le thème : "2019 : Acteur, actrice de ma vie !"

devant des salariés EDF de la région

 

100 salariés du groupe EDF en Rhône Alpes étaient réunis le 8 mars 2019 pour participer à un événement co-organisé par « Energies de Femmes » d’EDF (Christelle Champion et Cyrielle Polizzi) et « Fraternelle » de Framatome (Karine Perrier) autour du thème « 2019 : Acteur, Actrice de ma vie ! ».

WiN Rhône Ain Loire a assisté à la conférence énergique et joyeuse sur le culot de Claire Saddy (Fondatrice dirigeante de Tipi Formation, Présidente fondatrice du REF et Maire Adjointe du 7ème arrondissement de Lyon) et au témoignage émouvant sur l’engagement au féminin de Blandine Peillon (Dirigeante de Jours de Printemps, Présidente d’Emergente).

Les ateliers de développement personnel ont été riches en pistes pour nous permettre de « Sortir de nos croyances limitantes », « Adopter une attitude positive ! » et « Osez décider ».

Très beau programme pour cette Journée Internationale des Droits de Femmes !

 Photo (de gauche à droite) : 

Audrey Contini (EDF / WiN),
Laurence Grammosenis (EDF / WiN),
Blandine Peillon (Créatrice et dirigeante, Jours de Printemps),
Jacques Longuet (EDF),
Claire Saddy (Dirigeante Tipi Formation et Conseil Vice-Présidente de la Fédération Les Premières. Maire-Adjointe Lyon 7),
Christelle Champion (EDF / Réseau Energies de femmes),
Cyrielle Polizzi (EDF / Réseau Energies de femmes)
et deux autres participantes à cette journée du 8 mars.
 
 
 

le 26 janvier 2019

Atelier « Métiers du nucléaire » 

devant des lycéens et leur parents, à l’université Jean Moulin Lyon 3

 

WiN Rhône Ain Loire a animé le 26 janvier 2019, l’atelier « Métiers du nucléaire » dans le cadre des 50 ans de l’opération « A la découverte des professions » organisé par le Rotary Club de Lyon  à l’université Jean Moulin Lyon 3.

Cet atelier a été l’occasion d’échanger avec 70 à 80 lycéens et parents de lycéens sur les différents métiers du nucléaire et sur nos expériences professionnelles.

 

Sourour Tayakout et Laurence Grammosenis ont participé à l’animation de cet atelier pour WiN Rhône Ain Loire et EDF.

 

Le 12 septembre 2018

Visite de la Direction Technique d'EDF à Lyon

par des étudiants de l'INSA

 

30 élèves ingénieurs de l’INSA ont fait leur rentrée en découvrant la Direction Technique d'EDF.

La Direction Technique est une unité nationale d’EDF,  en charge des référentiels techniques et de sûreté nucléaire utilisés lors de la conception des installations nucléaires d’EDF.  Le service pilote les études nécessaires à la démonstration de la sûreté des réacteurs, de la conception à la fin de leur exploitation. Le service réalise aussi les études relatives aux combustibles nucléaires. Il suit par exemple en  France le réacteur EPR de Flamanville (Manche)  et le projet EPR de Hinkley Point (Royaume-Uni).

La DT compte 700 emplois salariés à Villeurbanne dont 80 % d’ingénieurs, 29 % femmes. Les Ingénieurs études, Pilotes d’affaires, Pilotes de projets  travaillent dans les domaines suivants : coeur combustible, neutronique, physique des réacteurs, mécanique, structures et composants, fonctionnement, sûreté, génie civil, installation, contrôle commande, matériaux, environnement, électricité.

Vingt sept spécialistes de la DT sont reconnus experts au niveau d’EDF mais aussi au niveau international pour leurs compétences dans un domaine technique précis : mécanique, génie civil, combustible, codes de calcul scientifiques, neutronique, systèmes électriques ou encore de radioprotection et sûreté nucléaire.

Conviés dans le cadre de  la convention WiN/INSA, ces élèves de 1ère année ont pu découvrir les métiers de la Direction Technique, les grands principes de fonctionnement d’un réacteur à eau pressurisée avec la maquette de Flamanville 3,  mais aussi quelques-unes des particularités de l’unité comme par exemple l’organisation de crise ou encore le simulateur EPR FA3. Les objectifs de ces visites sont multiples : sensibiliser les élèves ingénieurs aux métiers du nucléaire, tout en leur offrant une première découverte du tissu industriel local et du monde de l’entreprise.

Le partenariat qui lie l’association Women In Nuclear et l’INSA s’établit autour d’actions de mentorat individuel, ou collectif, participation aux forums étudiants, organisation de conférences… Autant d’actions menées pour faire vivre une convention axée sur des valeurs d’équité, d’égalité et d’humanité.

 

Témoignage : « La visite s’est très bien passée et je sais qu’elle a intéressée les élèves. En effet, nous avons eu ce matin notre bilan école d’été avec eux et les retours sur la visite sont très positifs. Je me permettrais de vous re-contacter afin d’organiser d’autres visites de lycéens et de collégiens si vous êtes d’accord et disponibles. »

Vanessa Porret – Institut Gaston Berger

Société Française d’Energie Nucléaire

Groupe Régional Rhône-Ain-Loire

C/o Framatome

BAL S 544-F

10, rue Juliette Récamier

69456 LYON CEDEX 06

Réalisé par : TCP innovation