Société Française d’Energie Nucléaire

Groupe Régional Rhône-Ain-Loire

L’Allemagne veut devenir le pays de l’hydrogène

Si l’hydrogène peut être l’arme absolue contre les émissions de CO2 dans le secteur du transport (car l’hydrogène n’émet pas de GES et ne rejette que de l’eau en aval), il faut savoir qu’en amont, 95 % de la production mondiale d'’hydrogène provient à ce jour d’énergies fossiles, génèrant 10 kg de CO2 rejeté par kilo d’hydrogène produit !

L’enjeu est donc de décarboner D’ABORD la production d’hydrogène en la produisant via l’électrolyse, à base d’électricité bas carbone.

Lire l’article sur LinkedIn

La SFEN JG lance sa première série "Le saviez-vous ?" sur LinkedIn !

Pendant l'été, (re)découvrez des faits insolites sur les installations nucléaires françaises.

Le saviez-vous ?  Le plus grand pendule de Foucault au monde a été installé sur le CNPE de Cattenom lors de sa construction !

Lire le post sur LinkedIn

La fermeture de Fessenheim, un écocide silencieux, par Damien Conzelmann, 17 ans

 

Il s’appelle Damien. Il a 17 ans. Très engagé en faveur de la cause écologique, ce lycéen dénonce la fermeture de la centrale de Fessenheim, qu’il considère comme un crime d’écocide.

Témoignage d’un jeune en colère...

Lire l’article sur Objectif-France

Batterie vs hydrogène : 3 scénarios pour la voiture électrique

La batterie électrique et la pile à combustible alimentée par l’hydrogène incarnent les alternatives les plus sérieuses au moteur thermique pour garantir une mobilité bas carbone. Laquelle l’emportera ?

Voici 3 scénarios à l’horizon 2035 pour passer en revue leurs avantages comparés.

Lire l’article sur Usbelk & Rica

Atom’Emploi : la 1ère agence Pôle emploi dédiée au nucléaire, en Auvergne-Rhône-Alpes

Avec plus de 40 000 emplois, 4 Centrales Nucléaires en fonctionnement et 1 en démantèlement, Auvergne-Rhône-Alpes est la 1ère région électronucléaire de France.

Les 10 conseillers d’Atom’Emploi sont mobilisés pour : promouvoir les métiers du nucléaire, identifier les candidats potentiels, définir les besoins des entreprises.

Lire l’article sur Pole Emploi

Ces billes promettent des centrales nucléaires sans catastrophe

Deux entreprises américaines disent avoir développé un nouveau combustible plus sûr pour les centrales nucléaires de demain : L'isotrope tristructural, composé de minuscules billes d'uranium, toutes enveloppées d'une couche protectrice.

Lire le post sur Linkedin

Framatome reprend les activités de Rolls-Royce Civil Nuclear en France

Framatome vient d'acquérir l'entité I&C (instrumentation et contrôle-commande nucléaire) de Rolls Royce, autrement dit ses activités nucléaires civiles regroupées dans Rolls-Royce Civil Nuclear SAS.

Lire le post sur LinkedIn

Transition : l’Etat doit donner l’impulsion, mais ne surtout pas dicter les choix technologiques et économiques

Il ne faut pas confondre une direction donnée par les pouvoirs publics et un soutien apporté aux investissements nécessaires dans l’énergie avec une planification rigide et technocratique.

En France, l’État a accumulé pendant des décennies les désastres et les échecs en voulant se substituer aux industriels et aux marchés, il ne faudrait pas qu’il recommence....

Lire l’article sur Transitions et Energies

La géothermie est victime en France d’un véritable ostracisme

Depuis une trentaine d’années, la France néglige la géothermie. Pourtant, qu’il s’agisse de chaleur ou d’électricité, c’est une ressource énergétique qui n’émet pas de gaz à effet de serre, ne cause pas de pollution résiduelle importante, et est renouvelable ET pilotable.

Lire l'article sur Transitions et Energies                       Télécharger l'article complet

Une fresque du Climat à 165 000 mains

 

Top départ ainsi du déploiement à grande échelle de la Fresque du Climat pour les 165 000 salariés-acteurs d’EDF à travers le monde.

La Fresque du climat développée par Cédric Ringenbach permet d’appréhender les enjeux complexes du changement climatique d’une façon ludique avec un jeu de 42 cartes. Et EDF sensibilise ses équipes au service d’une seule et même trajectoire : la neutralité carbone à horizon 2050.

Lire l’article sur Linkedin

Fessenheim : le scandale de la fermeture

Contrairement au pétrole et au gaz importés dont les cours ont varié de 25 à 140 en 5 ans, la fée électricité était jusqu’à présent produite en France, en quantité suffisante, en émettant très peu de CO2 (hydraulique, nucléaire), et à des coûts faibles et stables sur une longue durée.

Depuis trois ans, son prix a fortement augmenté (en 2019, +3,9% pour les particuliers, +6,8% pour les entreprises) et le gouvernement vient de tirer le signal d’alarme « Électricité : une très grande vigilance pour éviter les coupures d’électricité en 2021, 2022 et 2023 ». Comment en est-on arrivé à ce risque de pénurie ?

Lire l’article sur IFRAP

La fusion nucléaire fait un bond en avant

Des start-up fleurissent sur les savoirs acquis par ITER, embauchent certain·es de ses scientifiques et, surtout, bénéficient des dernières grandes avancées et découvertes en matière de modélisation informatique, de matériaux supraconducteurs ou ultra résistants à la chaleur, d'impression 3D ou d'ingénierie de précision.

La question n'est désormais plus de savoir si une telle réalisation est de l'ordre du possible, mais à quel moment elle le deviendra, compte tenu que les derniers obstacles technologiques ne semblent plus insurmontables. La course à la commercialisation a d'ailleurs déjà commencé…

Lire l’article sur Korii

Automobile : le boom spectaculaire des voitures électriques en France

Ce sera la grande tendance à retenir de ce début de l'année 2020 dans l'automobile (par ailleurs marqué par l'effondrement des ventes lié au coronavirus) : les ventes de voitures à batterie (100 % électriques et hybrides rechargeables) ont littéralement explosé sur les six premiers mois de l'année dans l'Hexagone, avec 9,1 % des ventes de voitures neuves en France au premier semestre 2020.

Un bond remarquable, lié aux efforts des constructeurs sur l'offre et du gouvernement sur les bonus à l'achat.

Lire le post sur LinkedIn

Fermeture de Fessenheim : réchauffement climatique 2 – climat 0

« La fermeture [de Fessenheim] est avant tout un coup dur pour la lutte contre le réchauffement climatique ; l'énergie issue des éoliennes et des panneaux solaires - des énergies intermittentes - ne saurait suffire pour combler l'arrêt de la production de la centrale. »

« Il y a donc fort à parier qu'il faudra importer de l'électricité produite en dehors du territoire français, à partir de sources fortement émettrices de CO2 comme le charbon ; rappelons que pour 812 g de CO2/KWh, le charbon produit 67 fois plus de CO2 que le nucléaire et ses 12g de CO2/KWh. »

Lire l’article sur La Tribune

Une charte commune Framatome/DTI-IB et DIPNN/DT pour plus de performance, d’innovation et de compétences

La Direction Technique de la DIPNN, la Direction Technique et Ingéniérie (DTI) et la Base Installée (IB) de Framatome ont signé, le 1 juillet 2020, une charte qui porte les engagements de ces trois entités afin de, collectivement, gagner en performance, innover et renforcer nos compétences.

La signature de cette charte s’inscrit dans le cadre plus global d’un programme de développement des synergies entre nos ingénieries au service de la sûreté et la compétitivité du nucléaire.

Lire le post sur LinkedIn

Les 36 DUS des parcs 900 et N4 sont en exploitation !

Le 23 juin dernier, la mise en exploitation de tous les Diesels d’Ultime Secours (DUS) dans les centrales nucléaires de 900 MW en France pouvait être prononcée. Ce dispositif hors norme mis en place sur l’ensemble du parc nucléaire à la suite des enseignements tirés de l’accident de Fukushima au Japon a été bouclé conformément aux prescriptions techniques de l’ASN.

Permettant de rétablir l’alimentation des matériels nécessaires au refroidissement du réacteur, en cas de perte totale des alimentations électriques, ils sont conçus pour fonctionner dans des conditions extrêmes, qu’il s’agisse de séismes, de tornades, d’inondation ou de températures exceptionnelles.

Lire le post sur LinkedIn

Une stratégie 100% énergies renouvelables est inenvisageable pour la France

« On me demande parfois si une stratégie énergétique 100% énergies renouvelables est envisageable pour la France. Ma réponse est non si l’on veut continuer à bénéficier d’une énergie abondante et décarbonée, sans risque de pénurie. » Dominique Louis, PDG d’ASSYSTEM

Lire l’article sur LinkedIn

Production des batteries de voitures électriques : L’ONU met en garde

Au début de son rapport, la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement) rappelle évidemment l’importance des véhicules électriques dans la lutte contre les gaz à effet de serre.

Mais l’objectif principal de cette publication est de mettre en garde contre les dangers liés à l’extraction des matières premières utilisées pour la production des batteries, en pointant le travail des enfants dans les mines, et la pollution liée à ces extractions minières.

Lire l’article sur 20 Minutes

L’écologie face au piège de la décroissance

L’innovation et la technologie ne sont pas les ennemies de la cause environnementale.

Surmonter les défis écologiques sans l’innovation et la technologie revient à proposer un projet de décroissance qui mènera à une impasse.

Lire l’article sur Le Monde

Fermeture de la centrale de Fessenheim : des arguments environnementaux et de sûreté infondée

La centrale nucléaire de Fessenheim a cessé définitivement ses activités après 42 ans de service, suite à une décision du gouvernement français. Cette décision ne répond à aucun impératif ni environnemental ni de sûreté. Elle va même à l’encontre de l’objectif affiché de « neutralité carbone » pour 2050 ou de celui d’une réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre pour 2030.

 

Lire l’article sur l’AFIS

Allemagne : l’abandon du nucléaire a coûté des dizaines de milliards et des centaines de vie

Abandonner le nucléaire tout en lançant des investissements massifs dans l’éolien et le solaire est une stratégie non seulement contradictoire mais coûteuse d'un point de vue économique, sanitaire et environnemental.

C’est ce que montre une étude publiée par le National Bureau of Economic Research (NBER) américain et réalisée par les économistes Stephen Jarvis, Olivier Deschenes et Akshaya Jha de l’Université de Berkeley en Californie.

Lire l’article sur Transitions et Energies

Orano acquiert la société KSE et se renforce dans la maintenance industrielle

Avec cette acquisition, Orano complète son offre de services avec de nouvelles ressources spécialisées et complémentaires des métiers de maintenance nucléaire où le groupe est déjà présent.

Plus de 250 salariés et les capacités industrielles des trois entités rejoignent l'unité "Démantèlement et Services" d'Orano, dont plus de 1.600 salariés travaillent déjà quotidiennement sur le parc nucléaire français dans le domaine de la logistique industrielle, de l'assistance chantier et de la maintenance.

Lire l’article sur Bourse En Direct

Fermer Fessenheim et d’autres réacteurs est un contre-sens

Le 29 juin, les 2 réacteurs de la centrale de Fessenheim ont cessé de fonctionner. 12 autres doivent suivre d’ici 2035, dans le cadre d’une diminution de 75 à 50 % de la part du nucléaire dans la production d’électricité en France.

Quel futur pour la production énergétique française ?

Cet avis expose les enjeux environnementaux, politiques & économiques qui sous-tendent cette question sensible.

Lire l’article sur l’Académie des Sciences

Société Française d’Energie Nucléaire

Groupe Régional Rhône-Ain-Loire

C/o Framatome

BAL S 544-F

10, rue Juliette Récamier

69456 LYON CEDEX 06

Réalisé par : TCP innovation