Société Française d’Energie Nucléaire

Groupe Régional Rhône-Ain-Loire

L’empreinte Gaz à Effet de Serre de la production d’électricité

Le saviez-vous ?  Quelle que soit son origine, la production d’électricité engendre des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

L’empreinte GES est calculée par kilowatt heure (kWh) d’électricité produite, pour chaque filière de production d’électricité. Ces émissions sont exprimées en grammes équivalent CO2 (g éq CO2), selon l’usage le plus répandu, le CO2 n’étant pas le seul gaz à effet de serre.

Découvrez l’empreinte GES de chaque source de production d’électricité.

Lire l’article sur EDF

La Wuling Mini EV à 3 500 euros s'est vendue à 50 000 unités en un mois

Le constructeur chinois Wuling a mis sur le marché début 2020 cette citadine électrique d'entrée de gamme nommée Hong Guang Mini EV. Issue d'une coentreprise entre SAIC, General Motors et Wuling, elle est vendue à 3 500 euros, avec une autonomie de 120 km (ou 4 700 euros pour avoir la meilleure batterie offrant 170 km).

Même s'il n'est pas prévu de commercialisation à l'étranger, ce modèle pourrait changer la donne en prouvant qu'un marché énorme existe pour les voitures électriques, à condition d'en limiter les tarifs d'achat.

Lire l’article sur Clubic

Framatome partenaire d'EDF, du CEA, et d'universités pour développer des jumeaux numériques

Framatome s'est associé à EDF, au CEA et à 6 autres organisations universitaire et de la filière nucléaire française pour mettre en commun leurs efforts de R&D sur des jumeaux numériques de réacteurs nucléaires.

Dans le cadre de ce projet d'une durée de 4 ans, plus de 100 experts vont collaborer pour cloner numériquement chaque réacteur du parc nucléaire français.

Ces clones serviront de simulateur pour former la nouvelle génération d'opérateurs et d'environnement de simulation pour les études d'ingénierie.

Lire l’article sur Bourse Direct

Qui est Catherine MacGregor, la nouvelle DG d'Engie ?

Âgée de 48 ans et diplômée de l’École Centrale Paris, Catherine MacGregor a démarré sa carrière chez Schlumberger en 1995 où elle a évolué pendant 23 ans sur l’ensemble des continents. Dès 2007, elle occupe des postes d’envergure mondiale : DRH Groupe, puis à la tête d’activités stratégiques, ensuite de 2013 à 2016 elle a occupé le poste de Présidente Europe & Afrique, avant d’être promue en 2017 Présidente de l’activité Forage. En 2019, elle poursuit sa carrière dans l’énergie en rejoignant le Comité Exécutif du Groupe TechnipFMC pour en diriger les activités d’ingénierie et de construction onshore et offshore.

Lire le communiqué de presse d’Engie

L’association féminine africaine de l’énergie nucléaire voit le jour

Un comité de pilotage composé de 5 femmes de 5 pays africains a été institué. L’objectif assigné à ce comité, la création de l’association Women in Nuclear (WiN) Africa visant la promotion du rôle des femmes dans le domaine nucléaire en Afrique, est déjà effectif : une visio-conférence instituant WiN Africa a réuni 250 membres représentant 33 pays africains, et s’est distingué par des communications, des interventions et débats animés par des experts internationaux, des professeurs, des étudiants et des professionnels de l’énergie nucléaire.

Lire l’article sur Le Matin

Avanti vers un gouvernement éco-illogique !

L'accord de gouvernement "Vivaldi" en Belgique confirme la sortie du nucléaire en 2025.

Cette décision sera néfaste par nombre d'aspects pour le pays et pour l'environnement, comme le rappelle Pierre Goldschmidt (ancien directeur général adjoint de l'Agence internationale de l'énergie nucléaire des Nations Unies).

Il énonce et explique notamment 6 effets négatifs à cette mesure : décryptage.

Lire l’article sur L’Echo

Centrale de Golfech : 110 entreprises pour une journée business en vue du grand carénage

Le « Grand carénage » de la centrale nucléaire de Golfech : un chantier de rénovation sur 5 ans, avec à la clé trois cents millions d’euros de retombées pour l’économie locale... De quoi donner envie aux entreprises locale de décrocher un contrat. 110 d’entre elles ont participé à un grand speed-dating consacré organisé par les CCI de Haute-Garonne, du Tarn et Garonne, du Lot et Garonne, en partenariat avec les Préfecture et bien sur la centrale.

Le nucléaire en France, c’est la 3ème industrie du pays, avec 3 000 entreprises et 220 000 salariés. De l’emploi non délocalisable, « made in France ».

Lire l’article sur La Dépêche

Empreinte carbone « H2 électrolyse » vs « H2 vaporeformage » : le match

Pour que l'hydrogène produit par électrolyse ait une intensité carbone égale ou inférieure à celle de l'H2 produit à partir de gaz naturel sans capture et stockage de carbone, l'intensité carbone de l'électricité doit être inférieure à 185 g CO2/kWh, soit la moitié des émissions à l'utilisation (pas sur le cycle de vie) de centrales à cycle combiné gaz modernes.

Autrement dit, produire de l'hydrogène par électrolyse ne fait sens que dans des pays dont le bouquet électrique est déjà décarboné (France, Norvège, Suède...). Sinon c'est pire que de le produire par vaporeformage de méthane ou d'utiliser directement les combustibles fossiles...

Lire le post sur LinkedIn

[Voix du Nucléaire] - Logiques du nucléaire #4/4

L'énergie nucléaire est celle qui cause le moins de morts que n'importe quelle autre source d'énergie. De fait, en substitution des énergies fossiles et même de la biomasse, le nucléaire sauve des vies.

Découvrez l’infographie réalisée par Les Voix du Nucléaire, en collaboration avec Kärnfull Energi (exploitant nucléaire suédois).

Lire le post sur LinkedIn

Les Pays-Bas songent à construire 10 nouveaux réacteurs nucléaires

« Nous devons devenir climatiquement neutres d’ici 2050. Pour ce faire, nous avons besoin de tout : du vent, des panneaux solaires et donc aussi de l’énergie nucléaire. »

Le parti du gouvernement VVD du 1er ministre Mark Rutte souhaite construire 3 à 10 nouveaux réacteurs nucléaires. Une étude vient appuyer leur stratégie.

Lire l’article sur Businessam

La Roumanie souhaite de nouvelles unités à Cernavoda

Au mois d'août, la Roumanie a lancé un appel d’offres pour une nouvelle étude de faisabilité afin d’achever la construction des unités 3 et 4 de la centrale nucléaire de Cernavoda. Le gouvernement a également annoncé la création d'un comité stratégique de coordination pour la réalisation du projet.

Le mix électrique de la Roumanie est majoritairement composé de l'hydroélectrique (26 %), du charbon (23 %), du nucléaire (18 %) et du gaz (15 %). Le pays compte deux réacteurs nucléaires, Cernavoda 1&2.

Lire l’article sur la Sfen

La capture du CO2 « essentielle » dans le cadre de la transition énergétique selon l'AIE

La capture, le stockage et l’utilisation du CO2 « devront être un pilier central » pour tendre vers la neutralité carbone selon l’AIE.

L'AIE souligne « le rôle majeur de ces technologies » dans le cadre des transitions énergétiques aux côtés de l’électrification (décarbonée), de l’hydrogène et des bioénergies « modernes ».

Présentation de quelques faits marquants en quatre infographies.

Lire l’article sur Connaissance des Energies

Rénovation énergétique : qu’est-ce que « MaPrimeRénov’ » et comment en bénéficier ?

MaPrimeRénov’ est un dispositif français d’aide à la rénovation énergétique des logements. Il s’agit d’une prime dont le montant dépend du type de travaux engagés (isolation, changement de chaudière, installation d'une ventilation, etc.) et des revenus du ménage en faisant la demande.

Comment bénéficier de MaPrimeRénov’ ? Décryptage.

Lire l’article sur Connaissance des Energies

Gestion inefficace de l’énergie dans le tertiaire : un constat coûteux

Le confinement a mis en lumière les défauts de pilotage énergétique de certains bâtiments du secteur tertiaire. La société Deepki, spécialisée dans l’usage de la data au service d’un immobilier plus durable, a détecté des niveaux de consommation inadaptés au regard de la situation du pays du 17 mars au 11 mai 2020. En cause, une gestion énergétique des bâtiments peu optimisée, faisant passer à côté d’économies substantielles lors des périodes de faible activité. Explications.

Lire l’article sur Le Monde de l’Energie

Comment construire une aviation durable pour tou·te·s ?

Alors que l’aviation civile est très durement touchée par une crise sans précédent, on peut tout à fait comprendre l’envie d’écarter la mise en œuvre de mesures climatiques, car ce n’est pas le moment. Mais face à l’urgence climatique, quel moment sera le bon ?

Peut-on se permettre d’attendre un rétablissement complet du transport aérien avant d’enclencher des mesures climatiques, alors que la France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone dans 30 ans, et que le secteur aérien lui-même a promis de diviser ses émissions de moitié entre 2005 et 2050 ?

Lire l’article sur Carbone 4

Comment dépasser l’horizon énergivore de la transformation numérique ?

Alors que l’impact environnemental du numérique augmente de façon significative, les entreprises doivent prendre leur part de responsabilité, miser sur un « Green IT » véritable et enclencher une démarche de sobriété numérique.

Le point de vue croisé d’Hugues Ferreboeuf, directeur associé de Virtus Management, qui a notamment dirigé en 2018 le rapport Lean ICT : Pour une sobriété numérique du think tank The Shift Project, et Dominique Tessaro, directeur des systèmes d’information de VINCI Energies.

Lire l’article sur The Agility Effect

De l’hydrogène vert, mais pour quel usage ?

L’hydrogène (H2) n’est pas une source d’énergie, mais un « vecteur d’énergie ». Cela signifie que l’H2 sert à transporter de l’électricité entre une source et une utilisation. Pour cela, il faut donc d’abord disposer d’une source. Et cette source doit être constituée par un excédent d’électricité, car il serait absurde de convertir simplement du courant en hydrogène car cela ne ferait que réduire le rendement de l’énergie primaire utilisée.

Lire le post sur LinkedIn

Rétrofit automobile : moins émetteur de GES qu’une voiture électrique neuve ?

Une étude, publiée ce jeudi 24 septembre 2020, montre que le rétrofit, c’est-à-dire le fait d’équiper une voiture thermique d’une motorisation électrique, produit moins d’émission de gaz à effet de serre (GES) que l’achat d’un modèle électrique neuf.

De quoi valider une tendance émergente dans le secteur automobile ?

Lire l’article sur l’EnerGeek

Comment fonctionnent les voitures à hydrogène ?

Comment fonctionne une voiture à hydrogène ?  La propulsion à hydrogène est-elle une technologie nouvelle ?  Quel avenir pour la propulsion à hydrogène ?

Toutes les réponses dans ce dossier de Rémi BLIGNY (Doctorant en Mécanique et Énergie, Laboratoire LEMTA Université de Lorraine) et Robin VIVIAN (Maitre de conférences, Laboratoire Perseus Université de Lorraine)

Lire l’article sur The Conversation

Les réacteurs à sels fondus

Dans le grand débat sur la sûreté de l’énergie nucléaire, la mise au point de nouvelles filières constitue l’une des réponses. Parmi elles, celle des réacteurs à sels fondus présente un grand intérêt.

Dans ce dossier très complet de Elsa MERLE, Axel LAUREAU et Daniel HEUER, découvrez tout sur cette technologie, son fonctionnement, son historique, et ses perspectives.

Lire l’article sur l’Encyclopédie de l’Energie

La question épineuse des subventions aux énergies renouvelables

Sans subventions, il n’y a pas d’énergies renouvelables. Les technologies permettant aujourd’hui d’amorcer la transition énergétique ne sont pas économiquement et financièrement compétitives. Elles bénéficient à la fois d’accès prioritaires aux réseaux et de tarifs garantis par l’Etat. Et cela même si leurs prix de revient ont fortement baissé au cours des dernières années.

Les aides publiques déjà dépensées à fin 2019 s’élevaient à 97 milliards d’euros. Avec les nouveaux engagements de la PPE, le montant total des subventions publiques aux énergies renouvelables devrait atteindre entre 116 et 130 milliards d’euros d’ici 2028. A condition que la baisse des prix de l’électricité liée à la crise sanitaire ne fasse pas durablement exploser le coût pour l’Etat du prix de vente qu’il a garanti aux productions solaires et éoliennes...

Lire le post sur LinkedIn

Société Française d’Energie Nucléaire

Groupe Régional Rhône-Ain-Loire

C/o Framatome

BAL S 544-F

10, rue Juliette Récamier

69456 LYON CEDEX 06

Réalisé par : TCP innovation